Le département des Hauts de Seine a décidé de réaménager la route principale qui traverse Chaville et Sèvres, depuis la limite de Viroflay jusqu’au bas de Sèvres. Un projet de 55 millions d’euros pour transformer l’actuelle RD 910 en « boulevard urbain ».

Ce projet est sur le point de démarrer alors qu’il ne correspond pas aux réalités, aux besoins et aux enjeux d’aujourd’hui :

    • Création de pistes cyclables sur les trottoirs en conflit avec les piétons et non conformes avec le futur RER V dont la ligne C doit passer par la RD 910.
      Une option dangereuse pour tous et inadaptée à une circulation efficace de l’ensemble des usagers.
    • Abattage de 192 arbres sains alors qu’ils jouent un rôle de climatiseur crucial dans le contexte du réchauffement climatique.

Des associations chavilloises et des citoyens se sont déjà mobilisés pour construire une contre-proposition mieux adaptée et une manifestation a été organisée le 7 février 2021. La municipalité a émis un avis afin que le projet soit revu et amélioré. Mais le département persiste dans son projet initial qui ne tient pas compte du contexte climatique ni de l’explosion de la circulation à vélo sur cet axe.

Et vous pouvez alerter vos élus !

🌳🚴‍♀️  Deux minutes pour comprendre les enjeux du projet de requalification de la RD910


Partager sur vos réseaux