Bonjour à Tous et Toutes.
Nous vous prions de trouver ci-après les faits marquants de ce mois pour notre groupe Chaville Écologistes aux conseils municipal et de territoire. Ces faits marquants relatent notre activité que nous soyons porteurs ou simplement acteurs des actions.


Transition écologiste

1. Résilience alimentaire

Une préanalyse est lancée sur le gaspillage alimentaire. Plusieurs conseillers sont en lien avec AMIF (Association des Maires de l’Ile de France). Plusieurs options sont possibles et intéressantes comme une distribution de produits à date courte pour les personnes en difficultés, tout au long de la semaine, en complément de l’action remarquable déjà entreprise par le Secours populaire et l’Épicerie sociale. En parallèle des contacts ont été pris avec Terres Êtres, conseil et études en production légumière et potager bio pour les collectivités.

2. Jardins partagés

Démarrage du jardin partagé à vocation sociale. La mairie a passé une convention avec le Secours catholique qui nous a fait bénéficier d’une belle animation pour asseoir le projet et pour que les jardiniers fassent connaissance entre eux. Les premiers outils nous ont été offerts, le défrichage a commencé et les premiers légumes ont été plantés.

3. Trame Noire

Les études de faisabilité et de mise en place de la trame noire continuent. Agathe Janishon, étudiante en master, stagiaire pour 6 mois travaille sur la possibilité de mise en place de la trame noire en lien avec les trames verte et bleue. Elle prépare un évènement participatif de diagnostic de l’impact des différents points lumineux.
Concernant les retours d’expérience, nous avons eu une rencontre avec les élus d’Orsay, organisée par Nicolas Such de l’association Chaville Écologistes. Les retours d’expériences d’un an extinction lumineuse la nuit sont très enthousiasmants. Outre les bienfaits scientifiquement prouvés pour la santé de la biodiversité et des humains, l’économie de 50% sur la facture d’électricité permet à la ville d’Orsay de flécher vers des investissements technologiques plus adaptés aux usages.
Un grand merci à Didier Missenard (1er maire adjoint) et Frédéric Henriot (maire adjoint travaux/ aménagements) pour leur sens du partage d’expériences et pour leur gentillesse et ainsi qu’à Nicolas Such pour sa mise en relation.

Vous pouvez également lire l’article  suivant :

Couper ou optimiser l’éclairage public la nuit

4. Trame verte, parcours fraîcheur

Fin du stage printemps 2021 sur les ilots de chaleur. L’objet était de proposer un plan d’actions pour l’été 2021 dans un premier temps. Plusieurs solutions sont documentées, en fonction des différents contextes urbains chavillois ainsi que leurs potentiels respectifs en termes d’apport de sensation de fraicheur. Elles sont envisageables à court ou moyen long terme, selon les cas. Un point est programmé par les services avec GPSO pour les décisions de mise en œuvre.

5. Zéro déchet

Préparation du défi « familles zéro déchet », le point sur la campagne a été fait avec GPSO et la MDNA. Le défi famille zéro déchets pourra être programmé avec le support des éco animateurs du SYCTOM. Pour l’instant, le planning prévisionnel de l’opération est sur les mois de novembre à mai.

6. Agriculture urbaine

Les 3 retours à l’appel d’offre ont été reçus. Une courte audition des trois organisations est programmée avant choix final et lancement du programme sur Chaville.

7. Budget climat

Une commission « budget » est créée par la mairie pour préparer le budget 2022. Mélanie Lallement – conseillère municipale au budget climat – est la représentante du groupe Chaville écologistes dans cette commission.

8. Biodiversité

Nos élu.e.s co-écrivent aux services et aux élu.e.s des communes avoisinantes pour remobiliser tout le monde sur le problème de la divagation des chiens en forêt par non-respect de la réglementation de l’ONF. Florence de Pampelonne annonce que Meudon va recommuniquer sur le sujet. Le site de la Ville va communiquer prochainement aussi les bonnes pratiques à respecter en forêt.


Santé et Logement

1. Évolution des naissances

L’année 2020 a vu une baisse des naissances en France. Pour Chaville, une fois n’est pas coutume nous sommes en complet décalage, car il n’y a pas de creux visible en 2020 et une moyenne annuelle très stable autour de 275 naissances.


Démocratie Locale

1. Le parcours « usagers »

Les premières réunions avec Hauts de Seine Habitat pour un projet participatif avec les habitants de co-conception d’espaces extérieurs, jouxtant le parc F. Mitterrand ont eu lieu. La forme et les dates sont encore en discussion.

2. Innovation et participation locale

Deux projets innovants sont engagés avec des structures universitaires afin de travailler sur des méthodes nouvelles de gestion des projets et des réalisations. L’un des projets est soutenu par le département, il s’appelle « Curious Lab » en lien avec des milieux universitaires pertinents. Nous en sommes au stade de la sélection des projets prioritaires. L’autre projet est un partenariat avec l’école de design Strate dans le cadre de Strate Action Sociale. Nos équipes finalisent la rédaction de la convention avant l’ouverture des projets sélectionnés.


Urbanisme

1. Urbanisme Éphémère

Poursuite de l’analyse des différentes solutions pour l’utilisation temporaire de la maison « Chatel ». Le jardin Chatel abrite un arbre mort. L’équipe de GPSO des parcs arborés l’a jugé menaçant et doit sécuriser le parc avant d’accueillir du public.

2. Atelier participatif

Deux sessions de l’atelier se sont tenues en mai. La première session a permis de définir les bonnes pratiques que devront respecter les promoteurs quand ils interviennent sur la ville. On note en particulier la réunion pré-permis permettant de discuter du projet avec les parties prenantes avant le dépôt du permis de construire, mais aussi la volonté que soit organisée systématiquement une consultation de trois architectes. La deuxième session a porté sur la communication, les engagements pris et la vérification du respect de la charte. Il a été proposé de créer un label auditable par un organisme indépendant. L’ensemble du projet sera validé lors du conseil municipal du 29 juin.
Les 5 sessions de l’atelier participatif ont bénéficié du soutien bénévole de Stanislav Povolachi, un écologiste de Boulogne-Billancourt, rompu aux différentes méthodes d’intelligence collective. Ce type d’animation est une clé de succès pour les méthodes participatives.

3. Diagnostic patrimonial

Les premiers rendus ont été présentés. Ils permettent de mieux comprendre la genèse et l’identité des différents quartiers de Chaville. Ce diagnostic identifie les bâtiments, arbres remarquables mais aussi les vues et les trames vertes. La prochaine étape sera de définir les outils de protection adaptés pour Chaville et ses différents quartiers.

4. Espace Monoprix

Élu.e.s et services ont rencontré Monoprix et le propriétaire des murs (AMUNDI). La ville demande au locataire et au bailleur de proposer une amélioration de la façade pouvant être frugale et originale : plantes grimpantes, ombrières photovoltaïques, etc… La démarche pourrait être réalisée avec une école d’architecture et la ville sera associée au choix du projet.

5. Plan vélo

L’étape de votation du Plan vélo est terminée et clôt la première phase de concertation du plan. 446 votes ont été repartis sur les 17 projets qui avaient été soumis suite aux propositions faites lors de la phase d’idéation et du travail des groupes thématiques. L’équipe entame les discussions avec le territoire et le département pour la réalisation des projets prioritaires.
Pour en savoir plus : https://jeparticipe.ville-chaville.fr/project/chaville-lance-son-plan-velo/step/les-resultats-de-lanalyse

Vous pouvez contacter le groupe directement à l’adresse suivante : GroupeChavilleEcologistes@ville-chaville.fr


Partager sur vos réseaux