Pour en savoir plus n’hésitez pas à passer nous voir le dimanche 17 octobre sur le marché de Chaville de 10h00 à 13H00. Nous répondrons à toutes vos questions !

LE COMPOSTAGE POURQUOI ?

Le compostage est un processus naturel de transformation des déchets organiques (épluchures, marc de café, thé, déchets verts, restes de repas hors produits d’origine animale…) qui permet d’accélérer la dégradation et la transformation en compost par l’apport d’air et l’action des micro-organismes du sol (champignons, vers de terre…).

Il peut être réalisé en composteur d’appartement, de jardin, d’immeuble ou de quartier (et même en simple tas à la campagne).

Le compost est le produit de la fermentation des déchets organiques – qu’ils soient agricoles ou urbains – en présence d’oxygène et sous l’action combinées de bactéries, de champignons et autres micro-organismes. L’objectif est de récupérer les éléments riches en minéraux et matière organique qui permettent d’améliorer la fertilité du sol et de nourrir efficacement les plantes du jardin.

C’est un produit stabilisé, hygiénique, un engrais naturel riche en composés humides et en nutriments, très utile pour vos plantes ou votre jardin. Lorsqu’il est prêt à l’emploi, il ressemble à du terreau, sa couleur est sombre. Il est léger et son odeur est celle d’un sous-bois.

POURQUOI COMPOSTER ?

Les biodéchets ou déchets organiques produits par les ménages représentent 30% à 40% des ordures ménagères.
Enfouis avec d’autres déchets, ils produisent des gaz toxiques (méthane) et des pollutions diverses alors qu’ils se décomposent et sont un super allié pour nourrir les sols lorsqu’ils sont correctement recyclés !
C’est pourquoi il est urgent de les séparer à la source afin d’éviter ce gaspillage de ressources et énergétique et d’assurer leur retour au sol sous forme d’amendement organique de qualité.

En compostant les déchets de cuisine et de jardin on peut réduire de 30-40 % sa quantité d’ordures ménagères, et diminuer d’autant la taille des décharges et les volumes de déchets transportés vers les incinérateurs.

POURQUOI NE PAS VOUS METTRE AU COMPOSTAGE ? C’EST FACILE !

Obtenir un composteur pour réduire ses déchets

Pour Chaville et le 92, que vous résidiez en habitat collectif, en appartement ou en pavillon Grand Paris Seine Ouest – GPSO – met à votre disposition gratuitement du matériel de compostage.
Il y a plusieurs solutions : le compostage de jardin, le lombricompostage (en appartement) ou encore le compostage partagé.

A Chaville il suffit de s’adresser à la Maison de la nature et de l’arbre, tout près de chez nous, à Meudon.

  • En appartement : des lombricomposteurs pour composter ses déchets organiques
    Télécharger le formulaire de demande
    Prendre rendez-vous au 0 800 10 10 21 (n° vert gratuit de GPSO)
    Se rendre à la Maison de la nature et de l’arbre : 14, ruelle des Ménagères, 92190 MEUDON
  • En pavillon : des composteurs plastiques de 400 litres livrés à domicile ainsi qu’un
    bio-seau et un aérateur
  • Pour les projets de compostage collectif : des bacs de 600 litres en bois ou plastique et l’accompagnement d’un maître-composteur

Une initiative qui peut motiver une résidence, un quartier…

Plus d’informations sur le compostage sur le site de Grand Paris Seine Ouest ou en appelant le numéro vert gratuit 0 800 10 10 21.

QUE METTRE DANS MON COMPOSTEUR ?

  • Des déchets azotés : des déchets végétaux, de jardinage (tailles de haies, tontes de pelouse…), des feuilles vertes, des déchets ménagers périssables (déchets des légumes et de fruits). Des déchets carbonés : des branches broyées, les feuilles mortes, la paille (on stockera précieusement ces matières pour toujours en avoir à sa disposition pour les mélanger avec les matières azotées)
  • Les coquilles d’œuf, coquilles de noix
  • Les litières biodégradables des animaux herbivores
  • Du papier en évitant ceux qui sont imprimés, le carton (il sert de refuge aux vers de terre)
  • Des morceaux de tissus 100% naturels (laine, coton), etc.
  • Les déchets de maison (mouchoirs en papier, essuie-tout, cendre de bois, sciures, copeaux, plantes d’intérieur non malades)
  • Attention : les marcs de café avec le filtre ne sont pas compostables car ceux-ci ont une décomposition très lente

POUR EN SAVOIR PLUS

www.biodechets.org

www.futura-sciences.com/maison/definitions/maison-compost-5375/

www.techno-science.net/definition/1079.html

Et pour ceux qui aiment les chiffres il y a des données open-data.gouv sur le compostage dans GPSO, pour se rendre compte d’où l’on part… en regardant le nombre de lombri-composteurs délivrés aux habitants depuis juillet 2017 sur le Territoire.

Même si cet état des lieux est biaisé par la taille assez hétéroclite des villes, on voit que l’on a du chemin à faire pour sauver le compost de nos poubelles, particulièrement à Chaville qui a une grande marge de manœuvre pour renforcer la présence du compostage et le travail de réutilisation des bio-déchets et de lien avec la terre…