Joe Biden promet de réintégrer l’accord de Paris et pourrait pousser d’autres pays, alliès ou concurrents, à faire d’avantage.

Malgré l’effet TRUMP, aux US, depuis 10 ans, l’énergie éolienne a triplé (elle atteint 8.5% de l’électricité) tandis que l’énergie solaire a triplé en 5 ans.L’évolution technologique et le marché des énergies permettent aux US de sortir moins affectés qu’attendu par les années TRUMP. Le mix de consommation des énergies primaires reste cependant très fortement carboné : 91.5% pour une moyenne mondiale à 84.3%. La consommation de charbon a fortement baissé au bénéfice du gaz naturel, donc sans effet notable sur la production de CO2. Pour comparaison, la part de l’électricité carbonée est en Europe d’environ 35% et la part du renouvelable (éolien, solaire, hydroélectrique) de 34% (les 27 en 2019, avec de fortes disparités suivant les pays)

L’administration Biden a encore du pain sur la planche