Bonjour à tous et toutes
Nous vous prions de trouver ci-après les faits marquants de ce mois pour notre groupe Chaville Écologistes aux conseils municipal et de territoire. Ces faits marquants relatent notre activité que nous soyons porteurs ou simplement acteurs des actions.

Tous et toutes à vos agendas, les élues et élus du groupe Chaville Ecologistes présenteront leurs retours d’expérience au conseil municipal le vendredi 19 novembre 2021 à 19:30 à la salle Mozaik , parvis des écoles à Chaville.

Urbanisme

1. Pacte d’Urbanisme Responsable

La Ville a validé lors du conseil d’octobre la signature d’une convention avec CERQUAL. Cet organisme vérifiera la bonne application du Pacte pour un Urbanisme Responsable (PUR). Plusieurs promoteurs sont déjà engagés dans la démarche et les premiers concours d’architecture vont être organisés.

2. Urbanisme éphémère

Les services techniques et le service urbanisme ont produit une note qui précise dans quelles conditions techniques et juridiques la Ville pourra utiliser de manière temporaire certains bâtiments ou espaces extérieurs. Cette note sert maintenant de base aux réflexions et projets engagés par les élus.

3. Collaboration avec EPFIF

L’Établissement Public Foncier d’Ile de France (EPFIF) peut, dans certaines conditions, porter le foncier pour rendre possible des projets immobiliers d’intérêt communal. Trois sites ont été identifiés sur Chaville. Les projets seront réalisés en partenariat avec la Ville (choix de l’opérateur, niveau de logements sociaux, limitation de la densification, etc.).

4. Mobilité

Chaville Bus, dans le cadre du renouvellement du marché, les élus et des représentants des conseils de quartier ont été consultés pour l’amélioration du service. Les demandes remontées à GPSO sont principalement d’améliorer le service pour les enfants (le mercredi) et pour les personnes les moins mobiles, l’accès aux commerces, à l’Atrium et aux gares.
Quelques points critiques sont déjà identifiés : accès à l’Atrium pour la ligne Sud et au stade Jean-Jaurès pour la ligne Nord, augmenter la fréquence et la couverture le mercredi, manque de capacité le matin pour la ligne nord.
Dans les idées proposées, il pourrait être expérimenté le transport à la demande en heure creuse en contrepartie de moins d’attente ou d’une desserte améliorée, mais aussi prendre en compte le parcours type des usagers les plus jeunes et ou l’accompagnement des personnes éloignés ou sans accès aux outils numériques.
La gratuité du service aurait un coût additionnel pour la ville de 220k€/an.

5. Diagnostic patrimonial et choix des solutions de protection

Le diagnostic patrimonial est maintenant terminé et la Ville a sélectionné les outils de protection du patrimoine qui seront mis en œuvre. Ces outils combinent des éléments plus prescriptifs du futur PLUi, une extension de la liste de bâtiments et arbres protégés, des dispositions particulières pour l’avenue Roger Salengro (OAP – Orientations d’Aménagement et de Programmation), mais aussi la mise en place d’une charte architecturale et paysagère. L’ensemble a été présenté aux associations qui ont participé au diagnostic début octobre.
Le travail sur la Charte Architecturale et Paysagère vient de démarrer avec le CAUE 92.

6. Les nouveaux projets à Chaville

  • Acquisition de l’immeuble de la Pointe de Chaville
    La Ville a validé lors du conseil d’octobre la rétrocession du commerce à son gérant et la cession de deux logements au deuxième étage à Solidarités Nouvelles pour le Logement (SNL), une structure qui œuvre pour rendre le logement accessible aux personnes en situation de précarité. La Ville de Chaville apporte par ailleurs une aide de 38 000 € à SNL pour faciliter la mise en place du projet.
  • Projet de résidence sénior inclusive et protection d’une bâtisse remarquable
    La Ville œuvre pour permettre la réalisation d’une petite résidence senior inclusive de 14 chambres tout en préservant une bâtisse remarquable dans l’avenue Sainte Marie. Pour rendre l’opération possible, la Ville pourra céder sous condition à l’investisseur un foncier enclavé entre la parcelle privée et le collège (ce foncier était donc inutilisable).
  • Engagement de l’opération sur l’îlot Forêt près de la Gare Rive Droite
    Dans le pur respect de la loi SRU, dite loi Duflot, la Ville de Chaville a mis en place, dès 2012, une OAP Gare Rive Droite, visant à densifier modérément les abords de la Gare. Cette décision a été confirmée par la signature d’une convention avec l’EPFIF en 2017. Les études pour projet sur la parcelle actuelle du parking provisoire s’inscrivent dans ce cadre et viennent de débuter. Le projet fera l’objet d’un jury de concours d’architecture ouvert avant la fin de l’année (application du PUR). L’opérateur retenu appliquera des méthodes participatives avec les futurs acquéreurs et les riverains.
  • Pension de famille : signature du permis de construire
    Hauts-de-Seine Habitat réalisera une opération de 20 logements sociaux et de 25 places d’hébergement (dont 2 pour des couples) au 996 avenue Roger Salengro. Un local pouvant accueillir une activité de l’économie sociale et solidaire sera également réalisé au RdC. Le permis de construire a été signé le 25 octobre. C’est le premier permis accordé pour un bâtiment collectif depuis le début du mandat.
  • Cuisine centrale bio et requalification du 50 Maneyrol
    Le comité de pilotage de la requalification du 50 Maneyrol s’est tenu en octobre. Il est composé des élus et des services concernés par le projet. Un programme actualisé a été présenté pour le projet de cuisine centrale bio et de Maison d’Assistantes Maternelles (MAM). Par ailleurs, les deux co-présidents du CC2D (Conseil Communal du Développement Durable) ont présenté le carnet d’idées sur le devenir du site de Maneyrol. Le carnet d’idée sera intégré au travail de la maîtrise d’œuvre qui sera engagé début 2022.

Transition écologiste

1. Fresque du climat

Préparation avec des « fresquistes » d’un séminaire de la majorité qui sera bâti autour de la « fresque du climat ».

2. Réduire les volumes de déchets

La direction de la Communication a préparé le lancement du défi (janvier 2022 ). L’annonce a été faite sous forme d’un flyer accompagnant le prochain Chaville Magazine.

3. Trames bleue, verte, brune et noire

Vote à l’unanimité de la délibération portant sur la signature par la ville du contrat Eau, trame verte et bleue, climat avec l’Agence de l’eau Seine Normandie, la région IDF, la métropole Grand Paris. Ce contrat a pour objet d’accompagner les projets de la ville autour de la gestion de l’eau et de la prise en compte des trames tant sur le plan technique avec le support de l’association Espaces que sur le plan financier aux travers de subventions. C’est la garantie d’une véritable qualité écologique des projets autour de différents axes (végétalisation, dé-imperméabilisation et infiltration, création d’îlots de fraîcheur etc.…)
La réunion avec la cellule d’animation d’Espaces et les différents services concernés a permis l’inscription de la cour Oasis de l’école A. France, au contrat Eau, trames verte et bleue, climat. A voir sur : https://dai.ly/x4u7w9l.
Le projet de autour de la valorisation de la source, rue de la source avec Espaces et Véolia est toujours en phase de définition.
C’est l’agence Thierry Maytraud, ATM, qui réalisera l’étude sur de diagnostic des besoins de la ville concernant la gestion des eaux pluviales. T. Maytraud a été de nombreuses fois primé car ses projets allient hydrologie et paysagisme. Ses propositions alternatives et multifonctionnelles s’inspirent de l’observation scientifique de la nature. Près de Chaville, il a co-réalisé Le jardin des Eaux, à Fourqueux (78).

http://agence-atm.com/minifo_portfolio/jardin-des-eaux-fourqueux/

4. Commune forestière et forêts

Participation de plusieurs personnes / familles au nettoyage de la forêt de Meudon, dans la bonne humeur malgré la pluie et malgré l’incompréhension qui nous envahit devant le manque de respect de l’être humain pour la nature.

Lors du comité de forêt de Meudon, en forêt à Sèvres, M. Béal, M. De Brito, F. Blondel de l’ONF ont présenté des parcelles dans lesquelles de nombreux châtaigniers sont atteints par la maladie de l’encre et doivent être coupés pour des raisons de sécurité et de régénération de la forêt. De nouvelles essences plus adaptées seront plantées : chêne sessile et cèdre de l’Atlas.

Présentation de l’aménagement forestier 2021-2040, pour la forêt de Meudon par l’ONF aux élus des communes concernées et aux directions des EPTI de GPSO, Versailles Grand parc. Ce plan d’aménagement va être affiné afin d’être validé par le ministère de l’agriculture. Il prend en compte les données sur le dérèglement climatique et son impact sur la forêt ainsi que sa fréquentation très importante. Un schéma d’accueil du public sera élaboré avec les collectivités. Il y aura une présentation du plan au comité de forêt.

GPSO

1. Le Plan vélo

Le parcours ReR-V a été validé par le comité de pilotage de Paris centre à Coignières. Il passe par Seine Rive Gauche, RD7, RD910, RD10, N10 + contournement dans Versailles et Trappe.

Le département prépare un schéma directeur cyclable. Il prend en compte deux demandes du Plan Vélo : pérenniser les pistes cyclables provisoires et aménager la rue du Pavé des Gardes. En revanche, l’aménagement des rues Anatole-France et Jouy n’est pas prévu. Une demande a été transmise de prendre en compte aussi ce projet.

Économie Sociale et Solidaire

1. L’économie solidaire

Le bilan positif de l’ouverture estivale coordonnée de l’épicerie sociale et du Secours Populaire est entériné par les associations. La décision est prise de se coordonner aussi pour la période des fêtes de fin d’années.

Rencontre avec l’Association Aurore pour le projet de construction de logements pour personnes vulnérables.

Démocratie Locale

1. Conseil Communal de Développement Durable

Un CC2D s’est tenu le 2 octobre. Les échanges ont porté sur :

Synthèse des idées essentielles du dernier rapport du GIEC
Exemple de méthodologie à l’échelle d’une entreprise pour établir un plan climat
Propositions d’actions sur la rénovation énergétique des bâtiments
Propositions d’actions liées à la réduction des déchets et à leur traitement

Concernant le groupe qui travaille sur le projet Maneyrol, la co-présidente du CC2D a partagé le retour du comité de pilotage de la mairie suite à présentation du cahier d’idées émis par le groupe. Comme prochaines actions le groupe se propose de visiter des tiers-lieux dans la région parisienne.

2. Conseil de développement économique de Chaville

Des points d’étapes des groupes de travail en comité restreint : identité de Chaville, réseau des acteurs économiques, emploi et employabilité.
Une proposition de lien avec le CC2D sur la thématique de la gestion des déchets en particulier ceux du secteur du BTP est lancée.

3. Conseils de quartier

Les premiers conseils quartiers se sont tenus, ce mois-ci. Les participants ont choisi les thèmes sur lesquels ils s’investiront en premier : l’urbanisme, l’aménagement, le fonctionnement des conseils de quartiers. Des correspondants urbanisme et mobilité ont été désignés ainsi qu’un représentant par quartier pour participer à la réflexion sur le fonctionnement du Chaville bus.

Pour le quartier Rive Gauche : un conseil de quartier extraordinaire a eu lieu, traitant d’un sujet particulier d’aménagement provisoire de la voirie lors en période de travaux rue Maneyrol.

4. Associations

Les élus de la transition écologique et Hubert Panissal, accompagnés des personnels de mairie dont les missions portent sur l’environnement et les associations, ont invité à une rencontre dédiée les associations environnementales et les associations de l’économie sociale et solidaire. L’objectif était de mieux se connaître, de partager des informations et d’entendre les besoins des associations.

Evènements

Ferme solaire de Marcoussis

Le 4 octobre 2021 Olivier Thomas, maire de Marcoussis inaugurait en présence de Barbara Pompili, Ministre de la transition énergétique, de Catherine Mac Gregor, Directrice générale d’Engie, et de Jean-Jacques Guillet, Président du SIGEIF, la ferme solaire de Marcoussis. Plusieurs de nos élus étaient présents.
Plus de 58 000 panneaux photovoltaïques installés sur 23 hectares fourniront l’équivalent de la consommation électrique annuelle d’une ville de 10 000 habitants.
L’un des enseignements de ce projet au-delà de la source d’énergie renouvelable, est le cofinancement via une société de projet dont le capital est détenu par le SIGEIF (20%), ENGIE GREEN (60%) et par les citoyens de Marcoussis et sa région (20%) à travers un financement participatif le plus élevé de France.
Le maire a vraiment porté ce projet avec ses concitoyens et propose un projet d’avenir à une partie du territoire francilien qu’il qualifiait de « délaissé » : à la croisée d’autoroutes, de lignes de TGV, de lignes à haute tension et à proximité d’un aéroport.

Réseau des écologistes

Dans le cadre du réseau des élus écologistes,

  • un échange a pu être organisé avec Bernard Blanc, Maire-Adjoint en charge de l’Urbanisme pour la Ville de Bordeaux. Échange très instructif sur la charte pour un urbanisme frugal de la Ville de Bordeaux qui comporte de nombreux points communs avec le PUR de Chaville. Contrairement aux allégations, le moratoire sur les permis en cours d’instruction n’a duré que deux mois. Un seul permis a été retiré du fait du promoteur lui-même. La Ville continue à construire à un rythme important de 3 000 logements par an (soit l’équivalent de 240 logements par an à l’échelle de Chaville). La Ville met en œuvre le Bail Réel Solidaire (BRS), que Chaville commence aussi à regarder. Pour réellement éviter l’étalement urbain, il faut que les logements sociaux soient dans le centre-ville. Au-delà, la Ville de Bordeaux travaille à la “dé-métropolisation”, c’est à dire au développement de villes moyennes proches de Bordeaux (Livourne, Angoulême). Echanges à poursuivre…
  • une réunion d’élus et des services concernés, avec Gilles Perole, coordinateur, chef de projet alimentation durable Université Côte d’Azur et adjoint au maire alimentation durable Ville de Mouans-Sartoux pour s’inspirer de son expérience pour notre cuisine centrale.

Concours décoration de Noël

Les chavillois sont encouragés à décorer leur jardin, fenêtre, balcon à l’occasion des fêtes de fin d’année en participant à un concours organisé par la ville. L’originalité et l’éco-responsabilité seront récompensés avec des cadeaux mettant en valeur les acteurs économiques locaux.

Vous pouvez contacter le groupe directement à l’adresse suivante : GroupeChavilleEcologistes@ville-chaville.fr