Bonjour à tous et toutes

Nous vous prions de trouver ci-après les faits marquants de ce mois pour notre groupe Chaville Écologistes aux conseils municipal et de territoire. Ces faits marquants relatent notre activité que nous soyons porteurs ou simplement acteurs des actions.

Urbanisme

1. Diagnostic du patrimoine de Chaville

La réalisation de la première phase du diagnostic patrimonial avec un premier livrable qui sera diffusable prochainement est achevée. La deuxième phase sera lancée en avril avec la participation de plusieurs associations de riverains, d’histoire et de protection de l’environnement : Chaville Environnement, l’ARCHE, l’Association Chaville Côteaux Rive Droite, l’Association Chaville-Vélizy Bas, L’association Parc Lefèbvre, l’ASA Parc Fourchon, Sites et Monuments.

2. Projets sur Chaville

Immeuble Identicar : une rencontre du promoteur qui transforme l’immeuble de bureaux Identicar en logements a eu lieu.

Installation photovoltaïque locale : il a été voté l’installation de 500m2 de production photovoltaïque sur le toit du stade Léo Lagrange. Les caractéristiques techniques sont les suivantes :

  • TRB (temps de retour brut) : 25 ans
  • TRC (temps de retour carbone) : 15 ans
  • TRE (temps de retour énergétique) : 4 ans

Projet 50 rue Maneyrol : lancement des études pour la requalification du projet « 50 Maneyrol ».

  • Premiers rendez-vous sur l’analyse des besoins.
  • Premières études techniques sont lancées, plusieurs options sont envisagées sur chaque module de la nouvelle entité telles que rénovation, reconstruction…
  • Mise en place du comité de pilotage et des groupes de travail. Quatre groupes de travail ont été identifiés :
    • Cuisine et résilience alimentaire
    • Petite enfance
    • Sports et associations
    • Locaux administratifs
  • Le nouveau conseil de quartier Rive Gauche sera un partenaire privilégié du projet.

3. Plan vélo

Les groupes de consultation sur le plan vélo ont préparé une série de propositions qui vont être complétées et amendées par les éléments retenus de la première phase de consultation citoyenne (boite à idées). 165 participants ont laissé 250 propositions. L’étape suivante va consister à détailler les projets et à les présenter à GPSO et aux services afin de finaliser une liste de projets concrets à soumettre au vote des citoyens au courant du mois de mai.
L’aménagement par GPSO de stationnements 2 roues est en cours sur la ville.

4. RD910

Les élus de Chaville qui ont rencontré les services du département avec les élus de Sèvres ont tenté d’ouvrir l’éventail de choix techniques afin de relancer la négociation pour une solution de compromis.
Quelques lignes ont bougé : le déplacement des chaussées pourrait être possible. Une pré-étude de deux solutions par le département est en cours, tant pour les aspects techniques que juridique pour la compatibilité avec la DUP. Les deux solutions sont :

  • 2 pistes latérales élargies à 2 m
  • 1 piste bidirectionnelle nord

Des réunions de concertations sont prévues avec les élus et les associations dont le collectif vélo IdF. L’objectif du collectif est d’améliorer le projet afin de se rapprocher au mieux des objectifs du RER-V, tout en prenant en compte les autres aspects que sont les arbres, les piétons, les stationnements, les transports en commun (notamment les arrêts de bus), la végétalisation et la résurgence de l’eau.

5. Fête du vélo

La ville organise une bourse à vélo avec l’association La Ville à Vélo (MDB) le 29 mai. Il y aura aussi un rallye à thème le 30, et peut-être d’autres surprises en fonction de la situation sanitaire à cette date.

6. Atelier participatif sur l’urbanisme

Tenue de la deuxième réunion de l’atelier participatif ciblée sur les exigences écologiques, sociales et d’usage. Le document a fait l’objet d’une analyse collective le 3 avril en distanciel.

7. Présentation de l’état du patrimoine communal au 1er janvier 2021

  • Qui occupe les terrains municipaux
  • Qui occupe les bâtiments ?

L’analyse montre où se portent les efforts de la ville en termes d’affectation des biens communaux.

Territoire GPSO

1. Contacts territoire : services techniques

Réunion avec MM Deverre et Van Damme, et Sandra Broage.
Nous avons réuni dans la même visioconférence le Directeur général des services techniques et son responsable des Espaces Verts en charge de Chaville ainsi que la chargée de mission agriculture urbaine de la direction du développement économique et durable pour une revue des engagements pour la ville.

2. Budget primitif

Le budget primitif de GPSO s’établit à 247 M€ de budget de fonctionnement et à 87 M€ de budget d’investissement.

Economie Sociale et Solidarité

1. ESS

La ressourcerie : le nouveau local de la Ressourcerie a été visité par Espaces (Charlotte Michel, Léo Pinsolles), Armelle Tilly, Annick Leconte, Etienne Cuny et Corinne Savary. Les demandes aux services techniques ont été formulées.
Des représentants des villes d’Antony et Suresnes sont venus visiter la Ressourcerie pour s’en inspirer. Après un samedi de fermeture à la suite des annonces de confinement, la Ressourcerie a pu réouvrir, en tant qu’entreprise d’insertion.

Valorisation des déchets : visite en compagnie de Laurent Schu (coprésident du CC2D) et d’autres élus de GPSO, des ateliers de l’entreprise Moulinot qui ramasse les déchets alimentaires (de nos écoles primaires, entre autres) et les transforme en compost et biogaz.
Entreprise ESUS, dont les véhicules roulent au biogaz.

2. Solidarité

Une collecte locale a eu lieu dans tous les magasins d’alimentation générale de Chaville ainsi que dans plusieurs écoles. C’est la toute première fois que le Secours Populaire et l’Epicerie sociale étaient réunis pour une collecte alimentaire. De très nombreux Chavillois (de diverses associations ou indépendants) se sont portés volontaires pour des permanences dans les lieux de collecte, pour le pesage, le tri et la répartition des denrées, classées par type et par date de péremption. Les services ont aussi œuvré avec dévouement pour la réussite du projet qui a permis de récolter 4,5 tonnes de marchandises.
Encore merci à toutes et tous pour votre générosité.

L’opération Linkee (gérée par la région Île-de-France) a permis deux fois dans le mois, de fournir des légumes, fruits et œufs aux deux associations locales (prolongé en avril). Les bénévoles répartissent l’arrivage y compris pour d’autres bénéficiaires (Croix bleue, FJT, et la dernière fois, à la demande de la Ruche chavilloise pour des réfugiés vivant dans la forêt de Meudon).

Apprendre de l’expérience des autres : visite en compagnie du Secours Catholique (Martine Chemin, référente des 9 collines et Gérard Lebel) d’une épicerie sociale « Ma p’tite échoppe », à Antony. Ouverte à tous avec des tarifs sociaux pour 70 familles, (107 adultes 121 enfants) au départ, 95 familles actuellement, en évitant toute stigmatisation. En gestion collaborative (9 co-présidents, 3 désignés par le Secours catholique et 6 par vote sans candidat), 150 bénévoles. Il y avait des ateliers qui sont suspendus, mais qui faisaient du lien (animation pour certains par des bénéficiaires sociaux). Des colis pour les étudiants en difficulté y étaient apportés (opération du Secours populaire).

Transition écologiste

1. Projets sur Chaville et GPSO

Zéro déchets

  • Les bornes de recyclage des masques sont installées pour 10 semaines. N’oubliez pas d’en faire la « promotion ».
  • Confirmation de la volonté de la ville de lancer un défi « familles zéro déchets » à l’occasion de la projection-débat du documentaire » aux déchets citoyens » organisée par ALTESS.

Trames et lutte contre le réchauffement climatique

  • Agathe Janishon, étudiante en Master 2 de Biodiversité, Ecologie, Evolution – Stratégie de Développement Durable et périurbanisation à l’Université de Rennes 1 est arrivée pour un stage de 6 mois, très motivée pour son sujet sur les trames verte et noire. Agathe s’installe avec François Binder dans les anciens locaux des services techniques, à Maneyrol. C’est aussi là que s’installera la stagiaire qui travaillera sur les ilots de fraicheur pour l’été 2021 et qui arrivera en avril.
  • Extinction lumineuse : tout projet dans ce sens doit être organisé avec les services de GPSO. Le maire est à l‘écoute de nos demandes. Une démarche participative est nécessaire au succès de ce projet, mais nous profitons de beaucoup de retours d’expérience de collectivités qui ont déjà fait le pas pour un éclairage nocturne raisonné.

Agriculture urbaine

  • Fin de la rédaction du cahier des charges avec intégration du projet participatif 2020-21 portant sur la plantation d’arbres fruitiers (ce serait contre-productif de traiter les sujets séparément). L’appel d’offre doit être envoyé à Espaces et à Cueillette Urbaine.
  • Vigne de la MEJ :
    • Aspect « organisationnel » : il existe une convention signée entre la ville et l’association Vivre à Chaville au sujet de l’entretien de la vigne. Suite au départ à la retraite de Guy Maréchal (jardinier de GPSO), une autre convention a été passée avec un vigneron de Bourgogne concernant l’entretien de la vigne. Cet arrangement – pour l’instant temporaire – ne remet pas en cause la convention avec Vivre à Chaville puisque le vigneron intervient sur les actions qui étaient précédemment dévolues à la ville (Guy Maréchal).
    • Aspect « technique » : la taille de mars a été faite avec le vigneron et le soutien de 6 personnes des espaces verts de GPSO.
      Leur retour est positif, selon leur responsable Bertrand Van Damme et selon François Binder. Ils ont apprécié de faire ce travail – nouveau pour eux – avec le vigneron.
      Nicolas Deverre souhaite clarifier l’aspect charge de travail si une solution utilisant les services de GPSO devait perdurer.

ZFE
La ville a communiqué sur la mise en place de la ZFE. La maison des services a dans ses attributions d’apporter de l’aide aux Chavillois qui se retrouveraient désemparés (confirmation donnée par Armelle Tilly).

Local pour la maison de la Transition Écologique (TÉ)
Visite du local prévu pour le « repair café » d’Espaces : il est impossible d’y mettre aussi la maison de la TÉ, car il n’y a pas suffisamment d’espace. Une autre option devra être étudiée.

Forêts urbaines
Des échanges avec Marianne de Brito (ONF) ont débuté sur les actualités des forêts. Un webinaire est annoncé pour le 15 avril sur la maladie de l’encre du châtaignier.

Biodiversité
Participation au séminaire des CAUE d’Île-de-France sur la biodiversité. Les CAUE ont la volonté de favoriser la nature en ville de manière inclusive.

Frelons asiatiques
Organisation d’une réunion avec les élus des communes de Chaville, Marnes la Coquette, Meudon, Sèvres et Ville d’Avray, en présence de l’AMOP ( Association Apicole de l’Ouest Parisien) pour parler prévention et actions concertées des communes de la vallée du Marivel, contre les frelons asiatiques. Des informations très utiles sont échangées (CR à disposition des gens intéressés) et des actions sont décidées :

  • Lancer une communication par ville dès à présent.
  • Se tenir informés entre villes des actions respectives engagées.
  • Exprimer la demande à GPSO de fournir une cartographie des nids.
  • A moyen terme, quand la situation sanitaire le permettra, organiser des séquences d’information et sensibilisation avec l’AMOP,  la FREDON et la MDNA sous forme d’ateliers et de conférences.

Scolaires : participation avec Bérengère Le Vavasseur à un atelier en forêt, sur la biodiversité, animé par Eric Laurent, auprès d’une classe de CM1. Nous avons la chance à Chaville d’avoir un animateur très compétent qui fait passer des messages de grande qualité et avec beaucoup de pédagogie auprès des enfants.

Parc François-Mitterrand : étude d’un accompagnement du CAUE 92 pour la concertation des habitants du quartier sur la rénovation du parc  François-Mitterrand.

2. Information et réseaux

CA Atrium : Participation au CA du 17 mars. Un CA en situation de crise sanitaire suite auquel nous avons proposé que la ville développe le plus possible des activités culturelles en plein air. Réponse de Anne-Louise Mesadieu a été faite en conseil de la majorité. Le concert/lecture du 27 Juin « des jardins et des hommes ». Des activités et ateliers dans le cadre de cette journée sont en préparation avec des associations dont celles d’ALTESS.

Eaux usées : participation au comité Hydreaulys pour l’attribution budget selon les différentes compétences.

Géothermie : participation le 11/03 à une réunion à Vélizy de présentation de leur projet de géothermie avec Engie en remplacement de la chaufferie gaz existante. L’usine de Vélizy permettra de servir 12000 logements (et bureaux ?). L’investissement est de 25M€, financé par la région et l’ADEME à hauteur de 9M€, le reste est apporté par Engie.

La faisabilité sur Chaville si nous voulions envisager une option similaire à la fin de notre contrat sur notre installation de cogénération demande une pré-étude car :

  • L’usine nécessite une emprise au sol de 3 ou 4000 m2.
  • La taille critique de fonctionnement d’un tel équipement est à ce jour, supérieure aux besoins chavillois. Le projet pourrait être mis en commun avec une ou des communes voisines (MLC, Ville d’Avray, Sèvres, Meudon ou Viroflay).

3. Budget Carbone

Le budget primitif de la ville a, pour la première fois, intégré des considérations liées à l’urgence climatique et à l’empreinte carbone de notre fonctionnement. Une classification du budget 2020 a été menée par les services et les élus selon la méthode I4CE (Institut For Climate Economics) qui évalue, pour chaque ligne de dépense du budget, si celle-ci est très favorable au climat, favorable, neutre, défavorable ou s’il manque des données pour en définir la classification. La classification du budget 2020 nous donne un point de départ et un référentiel pour les budgets à venir de la mandature. Elle facilite la réflexion engagée avec les services en allant au-delà des perceptions et en donnant un cadre structuré pour les choix et les priorités.

Santé et Logement

1. Conseil local de santé mentale (CLSM)

Participation au CLSM. Les groupes de travail envisagés pour 2021 sont :

  • Petite enfance et enfance
  • 15 – 25 ans (le mal-être actuel des adolescents)
  • Maintien des adultes dans le logement

2. Logement

Assainissement : mise en place d’une campagne de lutte contre les parasites dans les logements du quartier de Doisu.

Grands projets : les premières étapes exploratoires des solutions pour les tours du Doisu ont été entamées avec Hauts-de-Seine Habitat. Ces études préliminaires de faisabilité techniques et financières vont être utiles pour alimenter la réflexion collective à venir, sur ce projet important pour notre ville.

Attribution des logements sociaux : définition de la notation des dossiers de demandes de logements afin d’assurer l’équité dans l’attribution de ceux-ci.

Démocratie Locale

Le règlement intérieur et la composition des 3 conseils de quartier ont été adoptés. Afin d’ouvrir la concertation et l’engagement aux plus grands nombres de personnes, les conseils de quartier auront 3 collèges différents :

a. Le collège des élus, 1 maire adjoint de quartier, 2 élus majorité et 1 élu de l’opposition, 1 élu du conseil des jeunes
b. Le collège des citoyens, 6 citoyens tirés au sort sur la liste électorale et 6 citoyens tirés au sort sur candidature
c. Le collège des associations, 5 associations au maximum

Cérémonies et Hommages

Participation à l’hommage rendu à Tony Bloncourt, franco-haïtien, communiste, fusillé par les Allemands le 9 mars 1942 au Mont Valérien à l’âge de 21 ans. La cérémonie a été organisée par Anne-Louise Mésadieu.

Participation à la cérémonie du souvenir à la mémoire des victimes des guerres au Maghreb.

Participation à l’hommage aux victimes du terrorisme.


Partager sur vos réseaux