Bonjour à Tous et Toutes. 
Nous vous prions de trouver ci-après les faits marquants de ce mois pour notre groupe Chaville Écologistes aux conseils municipal et de territoire. Ces faits marquants relatent notre activité que nous soyons porteurs ou simplement acteurs des actions.

Territoire GPSO

1. PROXI

Première participation de l’adjointe TE à une réunion PROXI avec GPSO.
Le PROXI est l’organe structurant des relations de la ville avec son territoire, la Transition écologique devra y être représentée régulièrement et devra être systématiquement informée de l’ordre du jour.

Économie Sociale et Solidarité

1. Économie et insertion

Le projet RELOVUTION, porté par la Ruche chavilloise, de réutilisation de vêtements usagés, pour faire deux lignes de prêt à porter l’une à bas coût, l’autre à destination d’une marque de boutique partenaire, avec des couturiers, couturières en insertion a obtenu un prix de 9500€ pour l’achat de matériel du Budget Participatif de la Région Ile de France.

Nous sommes en recherche de locaux pour l’abriter, et de solutions pour payer les personnes en insertion et les encadrants.

2. Aide alimentaire

A ce jour, les distributions de colis alimentaires concernent environ 85 familles par semaine, ce qui représente 210 personnes.

Sous la tutelle de Armelle Tilly et Corinne Savary, les associations Secours Populaire et l’Épicerie sociale (Conférence St Vincent de Paul et Secours Catholique) se sont mises d’accord pour la permanence d’été. Avec l’aide du service jeunesse de la ville et de la Ruche chavilloise, des jeunes viendront préparer les paniers et les distribuer en juillet et août tous les quinze jours.

3. Solidarité

Le Secours Populaire inscrit aussi des jeunes pour les activités d’été, toujours dans le cadre de l’été solidaire.

La Ruche chavilloise en plus des maraudes qu’elle fait régulièrement a apporté de l’aide à une vingtaine de personnes qui survivent en forêt de Meudon. Des fruits, légumes, œufs en provenance des dons de la région et des associations leur ont été portés, et ils ont été mis en contact avec le CCAS de Vélizy car ils sont situés dans la partie de la forêt qui en dépend.

Transition écologiste

1. Résilience alimentaire

Un colloque sur la résilience alimentaire a eu lieu organisé par l’Assemblée nationale et par l’association des maires d’Île-de-France. L’importance et l’urgence à développer des solutions pérennes et plus favorables aux agriculteurs et maraichers (via les contrats pluriannuels entre autres) ainsi que la restauration des sols semblent enfin devenir un sujet partagé et compris à tous les niveaux de notre pays.

Des échanges sont mis en place avec l’association « Restauco » qui a pour mission d’accompagner les structures dans la mise en œuvre de restaurants responsables.

2. Zéro déchets / préparation du défi « familles zéro déchet »

Discussion en cours avec Emmanuelle Lauro de la MDNA. La maison de la nature peut nous accompagner en faisant le lien avec le SYCTOM et les ECO animateurs. Le SYCTOM propose des ateliers zéro déchet sur un calendrier de 6 mois à 1 an, mais aussi de l’accompagnement lors d’événementiel ou des interventions d’une chargée d’animation auprès de publics scolaires, personnes âgées, personnes en situation de handicap…
Un point sera fait en mai entre les services de la mairie et la MDNA pour avancer sur ce dossier.

3. Trames et lutte contre le réchauffement climatique

Isabelle D et Isabelle CM montent un projet de lancement du jardin éphémère de la maison Chatel avec l’aide des deux stagiaires Agathe et Mareva, et de François Binder. Le lancement aura lieu dans le cadre de la fête de la nature du 19 au 23 mai.

4. Budget climat

Nous avons eu un échange très intéressant de deux élues Chavilloises (Mélanie Lallement, Isabelle Chayé-Mauvarin) avec Tiphaine Bonnier, adjointe à la TE et à la condition animale à Issy les Moulineaux. Nos deux villes sont engagées dans la construction d’un budget climat, avec des méthodes différentes. Les services se sont contactés et nous attendons de leur part une comparaison qualitative des deux méthodes. A plus long terme ( au-delà de 2021 voire de 2022) , il sera utile de les faire converger si nous souhaitons regarder les choses sous l’angle du territoire. Issy a évidemment plus de ressources et de moyens pour mettre en place le budget climat et les actions liées à la transition écologique.

Mise en place d’une session d’échanges avec le pôle transition écologique sur trajectoire budget climat pour notre ville.

Prise de connaissance détaillée du projet Paris 2050, de la méthodologie associée et du coût à des fins d’apprentissage et d’utilisation de certains savoirs pour les projets de notre ville.

5. Biodiversité

Isabelle D et Isabelle CM co-écrivent aux services et aux élu.e.s des communes avoisinantes pour remobiliser tout le monde sur le problème de la divagation des chiens en forêt par non-respect de la réglementation ONF. Florence de Pampelonne annonce que Meudon va recommuniquer sur le sujet.
Le site de la Ville va communiquer prochainement aussi les bonnes pratiques à respecter en forêt.

Santé et Logement

1. Concertation avec les bailleurs sociaux

Nicolas Tardieu, Isabelle Chayé-Mauvarin et deux personnes de Hauts de Seine Habitat (directrice de district et responsable pour Chaville) ont visité deux résidences dans le quartier Rive Gauche. La direction de HDSH est ouverte aux initiatives de jardins partagés et mise en valeur des espaces verts au sein de ses résidences, elle nous alerte cependant sur la difficulté – déjà expérimentée à Meudon par exemple – d’emmener les locataires dans cette démarche.

2. Cotation des logements

La mise en place de la cotation des logements sociaux au sein de GPSO est en cours, celle-ci doit être compatible avec le barème établi par la métropole du grand Paris et de la DHRIL IdF. 5 commissions ont été nécessaires pour discuter d’un barème de points qui fasse consensus. Malheureusement l’accord entre toutes les communes n’est pas encore acquis. Ce barème est très important car il influe sur la gestion des demandes de logement. Les derniers arbitrages seront faits en réunion des maires de GPSO.

Démocratie Locale

1. Le Conseil Communal du Développement Durable :

Le premier CC2D s’est tenu le 9 avril en visioconférence. Les participants ont construit ensemble les missions qu’ils souhaitent se donner. Les Rôles et Objectifs 2021-2026 ont été définis :

  • Le CC2D aura pour rôle d’être un laboratoire à idées, et de donner une vision de long terme aux orientations de l’action municipale dans le champ du développement durable, et plus particulièrement – même si pas exclusivement – sur les thématiques de la transition écologique.

C’est un organe :

  • qui amènera des idées, travaillera des propositions,
  • qui pourra impulser des ateliers participatifs (élargis à d’autres acteurs) sur des sujets précis de son choix,
  • qui mettra en place un plan d’actions.

Le PCAET a été proposé comme premier sujet d’études, sans être exclusif d’autres sujets pour autant.

La cuisine centrale, le site de Maneyrol et le budget climat ont suscité un intérêt marqué.
Des groupes de travail seront créés le 7 mai.

2. Expérimentation

“Curious Lab”, c’est un dispositif porté par le département. Armelle Tilly a engagé Chaville dans le dispositif et a demandé du support à Corinne Savary. Le concept est simple, une classe d’école de commerce va traiter pour la ville un sujet d’intérêt général.
Le sujet proposé par l’équipe TE est : comment transformer « Chaville, ville fleurie » en « Chaville, ville comestible » ?

3. Conseils de quartiers

Les derniers détails de construction des conseils de quartier sont discutés. Le retro planning est construit pour un démarrage des conseils en septembre. La communication est sortie dans le Chaville Magazine de mai. Tout le processus est aussi déployé sur la plateforme de démocratie locale sur le site de la ville.

Urbanisme

1. Mobilité

Le plan vélo a mobilisé beaucoup de ressources et d’énergie. L’enquête et la phase boite à idée s’est terminée avec la participation de 169 personnes qui ont déposé 92 propositions. Après l’analyse des propositions et des pré-études réalisées par les groupes thématiques, 17 projets sont nés de cette consultation qui vont être présentés au vote des Chavillois pendant le mois de mai. Pour référence voici quelques projets

  • Passage en zone 30 des rues Anatole France et Jouy.
  • Marquage de l’espace vélo sur le bas du pavée des gardes.
  • Installation d’une station-service d’autoréparation vélo en collaboration avec la MJC
  • Box Vélos sécurisés dans des lieux de « Vies », Gares, écoles, etc..
  • Achat de vélos pour l’école à vélo pour adultes.
  • Aménagement d’itinéraires vélo en forêt.

Après le vote, les résultats seront utilisés lors des discussions de mise en œuvre avec les différents partenaires que sont GPSO, Département et l’ONF pour la mise en œuvre.

Alors que le plan prépare l’avenir, plusieurs aménagements résultants de décisions antérieures sont en cours de réalisation comme l’aménagement d’une piste cyclable rue de la République en lieu et place des pots de fleurs qui avaient atteint leur limite d’âge.

Une fois le plan vélo lancé et signé, l’équipe va débuter l’étude d’un plan de toutes les mobilités.

Deux évènements sont prévus en collaboration avec l’association la Ville à Vélo en mai :

  • Le 15 mai, marquage vélo.
  • Le 29 mai, bourse à Vélo.

2. Aménagements fonciers – Gestion du foncier immobilier

Une rencontre avec les architectes Anne Lacaton et Philippe Vassal (prix Pritzker 2021) a eu lieu sur le thème : « Peut-on rénover de grandes tours d’immeuble de logements sociaux ? » en présence d’Hervé Lièvre. Un rendez-vous et une visite sur site sera programmé en mai 2021.

Un accord des copropriétaires des 1870 – 1908 ARS est finalisé pour engager une consultation de promoteurs pour réaliser une résidence senior. Il s’agit d’un projet qui associe les intérêts de la Ville (besoin d’une résidence senior, performance écologique, crèche) et ceux de copropriétaires chavillois. La Ville peut attribuer un bonus de constructibilité sous réserve de respecter des critères sociaux, écologiques, type de logements. Le choix final sera fait par les copropriétaires.

Le comité de pilotage de la requalification du site du 50 Maneyrol est en place.

  • Les premiers diagnostiques techniques sont lancés (sols, amiante, structure, etc.)
  • Le programmiste a été sélectionné
  • Le recueil des besoins est en cours de définition

3. Infrastructures

RD 910 :

Une réunion s’est tenue avec le département avec trois élus de Chaville et trois élus de Sèvres.

La bidirectionnelle nord a été étudiée. Cependant, les services juridiques du département jugent qu’elle serait non compatible avec l’enquête publique de 2019 et la DUP de 2020. Parallèlement, l’élargissement des pistes unidirectionnelles a également été étudié. Cette solution conduirait, selon le Département, à la suppression de nombreux arbres. Dans certains cas, la piste cyclable serait plus large que la partie libre du trottoir.

4. Schéma directeur et Vision

SCoT Métropolitain :

La Ville a étudié le projet de Schéma de Cohérence Territorial de la Métropole du Grand Paris. Celui-ci présente de nombreuses avancées sur le plan écologique et sur l’organisation de la ville de demain (comme par exemple le fait de mélanger beaucoup plus les zones résidentielles et les zones d’activité en favorisant les tiers lieux). Dans ce cadre, nous avons participé au séminaire des élus de la métropole sur ce sujet avec plus de 150 élus de la métropole.

Urbanisme Éphémère :

Une réflexion est entamée sur l’utilisation temporaire de sites en attentes de projets. C’est la cas par exemple de la maison « Chatel » en bas de Chaville près du Biocoop. Par exemple, l’équipe de la transition écologique est intéressée par le rez-de-jardin de la maison Chatel pour installer la maison de la transition écologique.


Vous pouvez contacter le groupe directement à l’adresse suivante : GroupeChavilleEcologiste@ville-chaville.fr


Partager sur vos réseaux