Le haut conseil pour le climat suggère de nombreuses pistes pour permettre à la France de rattraper son retard.

Ce secteur peut et doit être complétement décarboné pour permettre à la France de respecter ses objectifs climatiques.

Le rythme actuel des rénovations (isolation des murs, changement du chauffage…) est notoirement insuffisant. Pour atteindre les objectifs visés en 2050, le taux annuel actuel de mise à niveau devra être multiplié par cinq après 2022 et par dix d’ici 2030. les raisons sont multiples. Elles sont détaillées dans un article du Monde du 25 novembre 2020.

.


Partager sur vos réseaux