Bonjour à tous et toutes.
Nous vous prions de trouver ci-après les faits marquants de ce mois pour notre groupe Chaville Écologistes aux conseils municipal et de territoire. Ces faits marquants relatent notre activité que nous soyons porteurs ou simplement acteurs des actions.
Nous ne pouvons pas commencer cette note sans une pensée pour Ruben qui nous a quitté bien trop tôt. Nous adressons nos sincères condoléances à sa famille, ses proches et tous ses collègues.

GPSO

1. SCoT de la métropole

Nous avons participé à plusieurs ateliers organisés par la Métropole du Grand Paris sur le projet de SCoT. Le SCoT est le Schéma de cohérence Territorial. Ce dernier a fait l’objet d’une intervention des élus du groupe « écologiste et solidaire » du conseil de territoire GPSO. Les élus écologistes sont globalement favorables aux orientations du nouveau SCoT.

Économie Sociale et Solidaire

1. L’été solidaire

Mise en place de permanences estivales communes de l’épicerie sociale et du Secours populaire, avec l’aide du service jeunesse (un encadrant et cinq jeunes) qui viendra une semaine sur deux, pendant tout l’été, le mercredi après-midi pour distribution et animation dans la salle du Doisu (musique, jeux pour les enfants…), le jeudi après-midi et le vendredi matin pour préparer et distribuer les paniers solidaires.

2. Economie Circulaire

Début d’installation à Maneyrol du projet French Relovution. On rappelle que ce projet, encore en construction, a pour objectif l’insertion par le surcyclage de vêtements anciens. Ce projet a reçu une aide de la Région dans le cadre des budgets participatifs. L’équipe a participé à l’animation de la Ressourcerie sur les vêtements de grandes marques avec des prototypes. La Ressourcerie a aussi fait venir une couturière pour animer la journée.
Pour information la Ressourcerie a battu le record de dons avec 2,2 tonnes en une journée.

Démocratie Locale

1. Urbanisme éphémère

Maison et Jardin Chatel, l’équipe des parcs arborés (GPSO) est intervenue pour enlever les arbres morts. Il reste un cabanon à sécuriser par les services techniques.
Par ailleurs, nous n’avons pas encore de solution pour ouvrir et fermer le parc. L’utilisation de l’équipement est encore en discussion.

2. Conseil des écoles

L’année a été éprouvante pour le personnel enseignant et les ATSEM (Agent territorial spécialisé des écoles maternelles), mais aussi pour les enfants. Les parents soulignent que malgré les contraintes, grâce aux efforts du personnel enseignant et des ATSEM, l’école est restée un lieu agréable et joyeux où les enfants aimaient se rendre (dans leur grande majorité). Les enfants du Muguet ont ému leurs enseignantes lorsqu’ils ont manifesté leur bonheur et leur « liberté retrouvée » avec la disparition des barrières qui canalisaient leurs mouvements et leurs flux au milieu de la cour.
Les jardins pédagogiques des écoles ne seront pas entretenus par les enseignant.e.s en août. Les services de la mairie devraient être sollicités cet été.

3. Conseils de quartier

Tirage au sort public le 4 juin à partir de la liste des électeurs et électrices Chavillois.e.s en vue de créer des listes de 120 citoyens et citoyennes par quartier, à qui sera proposée une participation aux conseils de quartier.
Le logiciel utilisé est celui qui sert à tirer au sort les jurés d’assises.
Les courriers à destination des tirés au sort sont partis après les élections de juin.

4. Réponses à CVB

Une grande attente de CVB alors que les conseils n’ont pas encore démarré. Beaucoup de questions liées à l’avenir du quartier, à son enclavement (qui fait aussi son charme pourtant), beaucoup d’inquiétudes vis-à-vis du projet Maneyrol.
Un mauvais vécu de la séparation du quartier en deux communes et aux différences de traitement entre les deux communes. Et la route du pavé de Meudon à sens unique qui reste un point dur pour cette association.

5. CC2D , Conseil communal de Développement Durable

En 6 mois d’existence, le CC2D s’est réuni 2 fois en séance plénière et plusieurs groupes de travail se sont lancés. Une bonne dynamique s’est mise en place sous la houlette du parfait binôme de co-président.e.s. Deux membres démissionnaires sont à remplacer.

Un groupe de travail du CC2D sur le projet Maneyrol (projet global) a été initié. Le groupe identifie tout de suite qu’il faut associer un membre de l’association de quartier CVB au groupe de travail. Une visite du groupe sur le site est organisée, les idées fusent. La co-présidente Lina Hamed, anime le groupe avec un grand professionnalisme. Les propositions sont attendues en septembre par le comité de pilotage du projet Maneyrol.

Urbanisme

1. Les tours du Doisu

Les architectes du cabinet Lacaton & Vassal, lauréat du Pritzker 2021 (sorte de Nobel de l’Architecture), ont participé à la visite des tours du Doisu en présence de l’équipe de la Direction Générale de Hauts-de-Seine Habitat et de plusieurs élus de Chaville. Cette visite, parfaitement organisée par les services de la ville et les agents du bailleur social, notre médiateur communal, Yacine et la gardienne, Mme Niakaté, a été l’occasion d’échanger avec des locataires et de visiter plusieurs logements. Le cabinet a apporté un éclairage sur les possibilités de rénovation des bâtiments en site occupé et la valorisation des tours. La visite s’inscrit dans une réflexion commune entre le Ville et Hauts-de-Seine Habitat pour la requalification des tours.

2. Atelier participatif

Le PUR, Pacte pour un Urbanisme Responsable, a été voté au conseil municipal du 29 juin. Il entrera en application au premier septembre 2021 pour tout permis de construire déposé après cette date. Le PUR comporte deux parties : les exigences écologiques et sociales d’une part et les bonnes pratiques du promoteur d’autre part. Le promoteur devra s’engager opération par opération. Les bonnes pratiques mettent l’accent sur le volet concentratif, c’est-à-dire sur la prise en compte de l’ensemble des parties prenantes. Par ailleurs, un concours d’architecture est prévu pour chaque projet.

Un travail est engagé avec Cerqual, organisme certificateur de l’association d’intérêt général Qualitel, pour permettre une vérification par un tiers de la mise en œuvre effective du PUR. Cette démarche complémentaire pourra faire l’objet d’un vote lors du conseil municipal d’octobre.

3. Préservation du patrimoine remarquable

Le service urbanisme est intervenu auprès du vendeur d’une bâtisse remarquable à Chaville afin d’éviter sa destruction et la réalisation d’un gros projet immobilier. Un projet alternatif, plus sobre, permettra la mise en place d’une petite résidence sénior en colocation avec le partenaire « Chez Jeannette » avec la conservation de la bâtisse.

La Ville a décidé de préempter l’immeuble de la pointe de Chaville afin de préserver l’activité de la brasserie. La ville revendra la brasserie et un logement au gérant. Les deux autres logements seront cédés à SNL (Solidarités Nouvelles pour le Logement), une association de logements d’insertion.

4. Ensemble Maneyrol

Les études amont du projet ont débuté (principalement avec les diagnostics et le recueil des besoins). Le projet prévoit, comme annoncé pendant la campagne électorale, une cuisine centrale et une maison d’accueil d’assistantes maternelles. D’autres options complémentaires sont à l’étude. Un groupe de travail du conseil communal de développement durable (CC2D) fera également des propositions pour septembre.

5. Résidence « Seniors »

Plusieurs copropriétaires avaient décidé de vendre leurs biens entre le 1870 et le 1908 avenue Roger Salengro. La ville est intervenue pour accompagner le projet et faire en sorte qu’il réponde à l’intérêt général. Un accord a été trouvé avec les copropriétaires pour réaliser un projet immobilier conforme aux intérêts de la ville :

  • Une résidence « seniors » avec une partie sociale ;
  • Une maison d’accueil d’assistantes maternelles (MAM) ;
  • Le relogement du laboratoire d’analyses médicales (actuellement au 1810 avenue Roger Salengro) ;
  • La réalisation de places de stationnement public pour les riverains ;
  • Le respect d’un cahier de charges environnemental exigeant en anticipation du PUR ;
  • La non-constructibilité du terrain à l’arrière de la parcelle (alors que le PLU l’autorisait) permettant de garantir 50% de pleine-terre et la réalisation d’un jardin partagé pour les seniors et les enfants de la MAM ;
  • La mise en place d’un concours de groupement promoteurs/architectes (par anticipation du PUR).

En contrepartie, la ville a :

  • organisé la consultation des promoteurs (cahier des charges, analyse des offres, organisation du jury).
  • utilisé une disposition du code de l’urbanisme permettant de construire localement plus haut en assurant une jonction avec le bâtiment R+8 qui jouxte le projet.

Le jury comportait les copropriétaires, deux riverains, la directrice du CAUE 92 et deux élus. Compte-tenu de la présence d’une filiale du groupe VINCI dans les compétiteurs, David ERNEST, Maire-Adjoint à l’Urbanisme, s’est déporté du jury et n’a pas participé au choix

6. Subvention pour l’achat d’un vélo à assistance électrique

La ville va suspendre sa subvention VAE qui est redondante avec celle de la région et réorienter à partir de l’année prochaine le budget vers une aide pour les vélos classiques, les équipements de sécurité ou contre le vol. Cela n’est pas encore tranché.

7. Plan vélo

Le résultat de la consultation est publié dans le Chaville Magazine. Le travail d’élaboration des solutions commence avec les différentes structures concernées, principalement GPSO et le département. Des comités de pilotage devraient voir le jour à la rentrée.
Le département décide la pérennisation des pistes cyclables provisoires, dites coronapistes.
Le décret 2021-741 du 8 juin 2021 instaure un nombre minimum de stationnement sécurisés vélos aux gares : 40 Chaville-Vélizy, 40 Rive Droite et 20 Rive Gauche.

Transition écologiste

1. Forêts

Mise en place d’un comité de pilotage intercommunal pour la forêt de Fausses Reposes par Michel Béal, directeur de l’agence territoriale ONF IDF Ouest, avec des élus des communes sur lesquelles la forêt est présente (25 ha sur Chaville). Cette nouvelle instance de gouvernance complètera les comités de forêts et améliorera la communication sur la gestion de la forêt et entre les différents acteurs (forestiers, visiteurs, associations…).

2. Trame Noire

Une balade nocturne a été organisée par Agathe Janishon et François Binder afin d’observer et noter l’implantation de l’éclairage public par rapport à son intensité, son orientation, sa densité etc… De nombreux participants : associatifs, citoyens et la présence de 7 élus.
L’objectif de ces observations est d’améliorer l’éclairage et de développer la trame noire.
Certaines zones de Chaville bénéficient déjà de la trame noire (talus ferroviaire, certaines sentes…) ce qui favorise la biodiversité comme la présence du crapaud accoucheur prés du chemin de la terrasse.

3. Trame verte, parcours fraicheur

Présentation au siège de l’association Espaces par Yohann Cornu de son travail de fin d’étude, à l’école du Paysage de Versailles. Ses recherches mettent en évidence le caractère exceptionnel du paysage induit par la protection paysagère autour du château de Versailles (plaine et vallées). Pour Y. Cornu, la vallée du ru de Marivel fait partie de ce patrimoine. Entre autres préconisations, il est important de privilégier les axes et points de vue d’un coteau à l’autre de la vallée. Cette préconisation est à rapprocher du diagnostic patrimoine paysager et des différentes trames à Chaville. Les différentes sentes de Chaville sont des corridors et des réservoirs de biodiversité.

Talus SNCF, une réunion d’avancement du projet avec la SNCF Réseau, GPSO et la mairie de Chaville a été tenue. Sur 10 parcelles identifiées le long de la ligne L-U, les actions proposées par la mission de l’agriculture urbaine de GPSO (Sandra Broage) – en cohérence avec la volonté de SNCF réseau d’aménager des corridors écologiques – touchent à l’agriculture urbaine, à l’éco-pâturage et aux espaces pour la biodiversité.
Le dossier propose, parcelle par parcelle, des aménagements possibles. Parmi celles-ci, 4 à 5 parcelles sont priorisées, dont 2 pourraient être mises en œuvre en 2021 selon la SNCF.

4. Trame bleue et gestion de l’eau

Une rencontre avec un chargé de mission de Accenture sur l’intérêt du digital pour les élus dans la préservation de l’eau. Des pistes sont à étudier avec les différents acteurs sur le partage des données concernant l’eau, un bien commun.

Participation au comité hydreaulys avec présentation des différents chantiers selon les compétences. Un dispositif anti-odeurs a été installé sur l’avenue Roger Salengro, à proximité de l’Atrium.

Nous avons pu prendre connaissance des retours d’expériences sur les cours Oasis dans les écoles à Paris lors de l’assemblée générale-cours d’école Oasis . Différents témoignages ont expliqué l’influence des nouvelles cours sur les jeux des enfants qui sont plus diversifiés et plus apaisés. La co-conception des cours avec le personnel, les enfants et les parents est très importante afin d’anticiper les difficultés ou inquiétudes. Ces données sont à utiliser pour la réhabilitation des parcs F. Mitterrand et des Créneaux à Chaville. L’étude sur l’eau à Chaville permettra aussi de hiérarchiser différents projets similaires en fonction des contraintes et données locales.
https://www.youtube.com/watch?v=1ZrXhmDpBn4&list=PLH7IUBZHcOUaWqJmKZQTD5S-BibhfdK1O&index=15

5. Zéro déchet/ préparation du défi « familles zéro déchet »

Introduction du sujet auprès de la Direction de la Communication (Marie-Christine Chamley) pour préparer les échéances communication de l’automne.
Préparation d’un questionnaire à destination de toutes les associations chavilloises pour les associer à l’accompagnement du défi.

6. Agriculture urbaine

L’étude sur les potentiels de Chaville : le choix du bureau d’études est fait. L’étude devrait pouvoir commencer cet été. La commande devrait être signée en juillet.

L’opération Balcons et Jardins fleuris est reconduite, un tour de Chaville avec Anna Paspire, Vincent Biberon (Espaces Verts de GPSO ) un stagiaire de la communication, François Binder et une élue de la TE a été réalisé pour évaluer le fleurissement des jardins et balcons des personnes concourant en 2021.
Les jardins ont visiblement souffert cette année des épisodes météo inhabituels. Nous rajoutons cette année dans nos grilles d’évaluation un bonus à la biodiversité et aux espèces locales. Ce tour sympathique permet d’échanger entre autres avec Vincent Biberon, un vrai connaisseur des plantes et des jardins et de mieux connaître les pratiques de GPSO qui sont en train d’évoluer elles-aussi.

7. Budget climat

Participation à une webinaire AI4Cities organisé par la MGP : six villes et régions européennes recherchent des solutions d’Intelligence Artificielle sur la mobilité et l’énergie pour accélérer la neutralité carbone. Dans ce cadre, il est possible de contacter la MGP pour obtenir des conseils vis-à-vis de nos problématiques.

8. Biodiversité

Talus SNCF encore, pour les continuités faune, certains talus pourraient être plus bénéfiques encore si les propriétés privées attenantes pouvaient préserver des passages pour la faune. Il sera possible d’en parler avec les riverains dans le cadre des conseils de quartier avec intervention possible des équipes de la SNCF et de GPSO dans cet échange.
Nous apprenons que les chèvres qui sont apparues sur les talus de la ligne N font partie d’un programme global de la SNCF sur cette voie.

9. ZFE , Zone à Faibles Emissions

Entrée en vigueur d’un nouveau seuil pour la ZFE. Seuls les numéro Critair 3 et moins sont autorisés à rouler la journée en semaine. Des aides importantes existent à destination des revenus modestes, pour permettre l’acquisition d’un nouveau véhicule moins polluant.

10. Nouvelle Délégation

La délégation au bien-être animal n’avait pas été attribuée et le manque a été identifié. Marc Girondot – membre de l’équipe Transition Ecologique – s’est porté candidat. Le maire lui a attribué la délégation. Nous en sommes très heureux.

Vous pouvez contacter le groupe directement à l’adresse suivante : GroupeChavilleEcologistes@ville-chaville.fr


Partager sur vos réseaux